Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Day 11

The snake lady

Après une matinée ou nous nous sommes reposés et où nous avons partagé un brunch tous ensemble nous sommes partis voir une amie de Stéphanie nommée Rhenda qui nous a montré comment dépecer un serpent à sonnettes, sa trouvaille de la matinée et elle nous a raconté quelques unes de ses rencontres avec différents animaux en pleine forêt… Un moment passionnant et qui nous a montré comment les gens ici se divertissent tout en se protégeant, eux et leurs chiens!

Elle nous a aussi fait cadeau de deux magnifiques peaux de serpents, il ne nous reste plus qu’à savoir ce que nous en ferons.. Affaire à suivre!

Tubing in the beaverhead county river

Après avoir remercié Rhenda nous sommes partis avec Stéphanie et son fiancée Will chercher le matériel pour faire du tubing dans la beaverhead county river. Arrivés sur place nous nous sommes préparés pour descendre la rivière avec nos bateaux et nos bouées. Nous sommes ensuite partis pour une rude aventure de trois heures. Quelques minutes après notre départ des membres de notre équipage étaient déjà à l’eau avec tout ce que contenait leur bateau. Notre descente s’est faite dans la bonne humeur malgré des petites difficultés: perte et casse de rames, bateaux crevés, mais heureusement que nous avions un équipage aguerri pour regonfler les bateaux en pleine descente au milieu des rapides et des intempéries. Nous avons aussi eu la chance de croiser de magnifiques animaux: aigles royaux, rats musqués, etc et même un immense oiseau superbe dont nous ne connaissons pas le nom qui nous a paru un peu menaçant, logique puisque nous avons aperçu ensuite son adorable bébé et son compagnon pour la vie puisque tel est l’amour des romantiques oiseaux… Nous voulions à tous moments prendre des photos mais heureusement personne ne s’est risqué à emmener d’appareil, et cela s’est avéré plutôt malin…
Lisa et Alicia naviguaient sur un bateau crevé depuis très tôt dans notre aventure et étaient en plein naufrage, Jade et Thaïs leur proposant assistance en les accrochant à leur bateau : belle affaire puisque tandis que certaine ramaient d’autres assuraient la floraison avec leur bateau encore valide. Tout cela,sur le coup, semblait être une bonne idée; néanmoins la suite des événements et les rapides eurent rapidement raison de ce raisonnement.

Comme le courant était trop fort pour pouvoir diriger leur bateau elles se sont toutes coincées dans un arbre et le bateau valide a lui aussi crevé, toute cette joyeuse équipée s’est donc retrouvée coincée dans les branchages. Lisa et Alicia sont passées sous les branches ( plutot facile avec le courant et un bateau entièrement dégonflé….)et ont été portées un peu plus bas que les deux filles mais elles ont ensuite réussi à courageusement remonter le courant, bravant la vase, les surprises sous marines et le froid pour les récupérer . Jade et Thaïs étaient relativement inquiètes du sort qui leur était réservé mais aussi de celui de leur deux enseignantes temporairement disparues…Heureusement, Lisa et Alicia, avec leur belle forme et une jolie montée d’adrénaline et de fous rires, ont remonté le courant pour aller chercher les deux aventurières perdues. Noblesse d’âme oblige ( et statut d’enseignantes responsables) elles ont ensuite choisi de continuer « à pied », c’est à dire moitié nageant et moitié clapotant en essayant de surmonter leurs craintes des drôles de matériaux qui caressaient insolemment leurs voutes plantaires fatiguées par l’épreuve…. Aussi, quelle ne fut pas leur chance de rencontrer d’aimables personnes en canoë, Kevin, sa compagne Alicia (bis) et deux de leurs amies qui eurent la pure gentillesse de prendre jade et Thaïs dans leurs canoés ( ce qui leur valut à eux aussi un temporaire naufrage) et de les amener au point d’arrivée.
Lisa et Alicia finirent donc à pied après avoir perdu toutes les affaires qu’elles avaient avec elles (lunettes, bateaux, rames) et s’être battues pour ne pas se faire emporter. Les fous rires furent nombreux, le froid stimulant et le canoé avait encore assez d’air pour que Lisa Et Alicia puissent s’accrocher à lui, se laissant parfois flotter, souvent accrochées l’une à l’autre tels deux écureuils éperdus qui découvrent les atouts de la solidarité….
Nous avons fini la journée bien fatigués, nos enseignantes relativement abimées mais vantant les bienfaits du courant contre la cellulite et l’ennui, mais tous sains et saufs en mangeant un bon burger avec Will et Stéphanie, avec qui nous parlâmes longuement des différences et des points de convergence culturels entre la France et les EUA.

Quelle journée! Une expérience on ne peut plus inoubliable pour nous tous!

Par Thaïs Barral, Salomé Mulot et Jun Sbay

Publicité
%d blogueurs aiment cette page :