Day 10

Montana Grizzly encounter

Lever à 7h00 pour prendre la route en direction de Bozeman, capitale du Montana.Nous ne savions pas où nous allions et quand nous avons vu un panneau avec un ours, tout le monde fut ravi: il s’agissait d’un centre de conservation des Grizzlis qui accueille des ours abandonnés, enlevés de la nature par les personnes irresponsables ou malveillantes et recueillis ensuite pour être sauvés mais qui devront pour leur sécurité et celle des humains être ensuite maintenus en captivité. Il y avait trois ours en tout mais nous n’avons pu en observer qu’un car comme le guide nous l’expliqua, nous sommes ici sur le « bear time », les ours décidant eux mêmes de leurs heures de sorties et d’entrées dans le parc pour observation.Nous avons vu une jeune ourse de 5 ans, gaie, dynamique et très joueuse, nommée Bella. Celle ci a été trouvée après avoir été abandonnée par sa mère, sans défenses et avec pour seul instinct de monter aux arbres lorsque se présentait un danger. Il est très dangereux d’essayer de nourrir ou sauver un ours soi-même car ce sont des animaux très imprévisibles. Les différentes espèces d’ours furent présentées, leur mode de vie et leur habitat.

Le guide nous a aussi parlé des moyens de sé défendre lorsque l’on croise un ours noir , ou un grizzli dans la forêt: si on croise un ours noir, il est de bon augure de se faire plus grand que lui et de prendre une voix forte pour essayer de l’impressionner sans jamais toutefois le regarder dans les yeux, ce qu’il prendrait pour une marque de défi. Si on croise un grizzli, on détourne le regard, on parle doucement pour qu’il soit réceptif à notre attitude et on se positionne latéralement pour s’éloigner doucement. Si l’ours nous approche on s’allonge à terre, les bras autour du visage pour le protéger et on croise les doigts (figurativement parlant bien entendu) pour que l’ours s’intéresse à notre sac à dos, voire à notre fessier plutot qu’à des parties du corps plus essentielles telles que les cotes ou le dos. Lorsqu’il s’en va, on ne part pas en courant mais on attend qu’il soit loin pour partir calmement.

Lorsque l’on randonne dans le « Bear Country » il est essentiel de parler tout le long de la ballade pour prévenir les ours que nous sommes humains et il et nécessaire de ne jamais se promener à moins de trois personnes. Aussi, il ne faut jamais laisser son chien sans laisse sous peine qu’il chasse un ours, s’effraie quand il comprend qu’il n’a aucune chance de s’en sortir et nous le ramène courant derrière lui en revenant vers nous espérant qu’on le protège ce qui est probablement mal parti… Enfin, il serait malvenu de se promener après s’être douché avec des arômes fruités puisque l’odorat des ours est impressionnant et qu’il vaut mieux qu’ils ne nous méprennent pas avec un gros et gras fruit…

Notre guide parlait vite et bien et nous a aussi donné des indications de sécurité sur la conservation des aliments dans des containers spéciaux et la meilleure façon d’éviter toute rencontre inopinée. Cette visite nous prépare à notre séjour en campement à Yellowstone et nous sommes ravis à l’idée que Stephanie emmène un BearSpray, dont nous saurons désormais nous servir en cas de rencontre. Lisa et Alicia ont aussi compris que dormir dans la voiture avec les aliments est une très mauvaise idée puisqu’on retrouve souvent des ours dans les voitures, après qu’ils se soient malencontreusement enfermés dans le véhicule après avoir fini les ressources alimentaires dédiées à des barbecues qu’on peut alors oublier…

Vive notre tente groupée et notre protectrice, Stephanie…..

Museum of the rockies

Après cette première visite et un picnic dans le centre de Bozeman, nous nous sommes dirigés vers un impressionnant Musée, réputé dans le monde entier pour sa collection de paléontologie: le Musée des Rockies.

La première exposition que nous avons découvert concernait Genghis Khan, un empereur Mongol connu pour ses conquètes, son courage mais aussi pour la main ferme avec laquelle il tint son Empire pendant près de 25 ans. Nous y avons découvert l’artisanat des Mongols, comment ils vivaient, chassaient et faisaient la guerre. Il y avait de grandes armées qui pouvaient aller jusqu’à 100000 hommes; les guerres étaient très brutales et les mongols étaient connus pour leur techniques de tir à l’arc, pouvant tirer en arrière ou même positionnés sur le coté du cheval pour se défendre des assaillants. Lorsque la famine les menaçait, ils buvaient le sang de leurs chevaux et se nourrissaient parfois de leur propre chair….

Lorsque l’Empereur mourut, on l’enterra dans un endroit secret mais afin que ses descendants puissent venir lui rendre hommage, on y laissa une chamelle enceinte, car ceux ci sont connus pour revenir chaque année à leur lieu de mise bas et c’est ainsi que seule la descendance de Genghis Khan put se rendre sur ce lieu caché.

L’exposition nous impressionna tant par les histoires qui y étaient racontées sur les différents héros de l’époque, hommes comme femmes mais aussi par le savoir faire des artisans de l’Epoque qui faisaient des armures, masques, tapis ou décorations d’une éblouissante précision.

La seconde exposition était consacrée aux Indiens et à leur art de vivre mais aussi aux premiers habitants d’Amérique, leurs tenues, leurs moyens de transports et leur culture.

Ensuite nous découvrîmes le cœur du Musée qui contient des squelettes de dinosaures et des fossiles trouvés dans le Montana.

On y vit des T-Rex reconstitués à base d’os véritables et de résine permettant de voir l’ensemble du squelette, des tricératops, et toutes sortes de dinosaures magnifiques et colorés comme on a du mal à l’imaginer. Le musée était très riche en explications et en annotations et nous passâmes deux bonnes heures à nous repaitre de ces visions incroyables d’un monde menaçant, grandiose et peut être heureusement disparu pour l’humanité… Que nous sommes petits comparés à ces créatures du passé.

Certains purent ensuite accéder au Planétarium ou ils nous ont montré des étoiles, des constellations et leur constitution.

Visiting Bozeman city

Une fois la visite du Musée terminée, nous sommes partis découvrir les commerces du Centre ville: on s’est d’abord arrêtés prendre un café et manger une part de gateau, puis nous avons acheté quelques souvenirs dans des jolis magasins. Certains découvrirent des boutiques d’Antiquité et aussi de matériel sportif tandis que d’autres s’intéressèrent plus à une galerie de magnifiques photos animalières et à de très séduisants commerces de vêtements ou de matériel typiques des Cowboys. La route du retour fut arrosée de fortes averses et nous avons silencieusement observe les paysages vertigineux en mangeant des bonbons sucrés à souhait avant de nous arrêter faire des courses pour nos repas des prochains jours. Ce soir la, nous nous sommes tous endormis épuisés, repus de belles images et de souvenirs pour la vie.

Par Jade Girault de Burlet & Morgane Mentré

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :